Abonnez-vous à notre newsletter :

Kedgeree au riz pilaf

21 mars 2017

Kedgeree

Il est 7h11 lorsque mon réveil sonne et, contrairement à mon habitude, je me lève sans rechigner. Ce matin j’ai une tâche importante à accomplir, celle pour laquelle je n’ai pas été motivée hier soir : préparer mon déjeuner de ce midi pour le bureau.J’ai quand même préparé le terrain la veille en mettant mon Haddock à tremper une heure pour le dessaler. J’ai pris soin de l’émietter aussi pour me faciliter la tâche. Du coup après la douche, direction la cuisine pour me préparer un Kedgeree façon riz pilaf.

Kedgeree

Autant vous dire que je ne suis pas totalement réveillée mais ce plat a piqué ma curiosité. J’y ai pensé toute la nuit, je me demande même si je n’en ai pas rêvé. Oui je sais dit comme ça, c’est assez bizarre mais en fait pas tant que ça.
Non ne riez pas, c’est vrai. Ça ne vous arrive jamais de réfléchir la veille à comment organiser un max votre journée du lendemain pour que tout s’enchaîne comme il faut, sans en perdre une miette, afin de profiter au mieux de votre journée ? Moi si.

Du coup pour réussir ce plat simple d’origine indienne, adopté et adapté par les anglais, rien de plus simple : cuire son riz façon pilaf. Ça ressemble un peu à la cuisson du risotto où l’on fait d’abord revenir dans une noix de beurre des oignons ou des échalotes dans mon cas, ensuite on y ajoute le riz. On prend bien soin de le faire nacrer et une fois qu’il est translucide on y ajoute un bouillon et on cuit à feu doux sous couvercle.

Kedgeree

Ce démarrage m’a boosté pour le reste de la journée. J’ai goûté le kedgeree avant de le mettre en boîte et il est parfait. Le riz est parfumé, moelleux et juteux. J’ai hâte d’être à ce midi pour en profiter pleinement. La prochaine fois je testerai la version végétarienne à l’origine de ce plat : le Kitchiri.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Ingrédients

  • 200 g de filets de haddock fumé (la queue de préférence)
  • 120 g de riz basmati
  • 1 œuf
  • 10g de beurre
  • 50 cl de bouillon de volaille chaud
  • 2 échalotes hachées
  • 1 c. à c. de curry
  • 1 c. a.c de curcuma
  • 1 feuille de laurier
  • 2 c. à s. de persil haché + quelques brins
  • 1 c. a s. d’huile d’olive
  • sel
  • Poivre

Méthode

2 personnes – Préparation 10 min – 1h de dessalage – Cuisson 30 min

1. Trempez le haddock dans un saladier rempli d’eau froide pendant 1 heure afin de le dessaler. Pochez-le ensuite dans une casserole remplie d’eau avec une feuille de laurier et un peu de poivre. Portez à ébullition et faites frémir pendant 10 minutes. Le haddock doit rester ferme et cuit. Retirez-le de la casserole et réservez.

2. Dans une autre casserole, faites fondre du beurre pour y faire revenir les échalotes hachées pendant 2-3 minutes. Ajoutez le curry et curcuma et bien mélanger. Incorporez le riz et laissez-le nacrer, c’est-à-dire, devenir translucide en remuant de temps en temps.

3.Versez la moitié du bouillon portez à ébullition puis couvrez et laissez cuire pendant une dizaine de minutes. Ajoutez de nouveau un peu de bouillon et laissez cuire une dizaine de minutes, jusqu’à ce que le riz ait absorbé tout le liquide.

4. Faites bouillir l’œuf 6 min pour un œuf mollet et 9 minutes pour un œuf dur, en fonction de vos préférences . Plongez- le ensuite dans de l’eau froide et écaillez.

5. Effeuillez le haddock en gros morceaux et mélangez-le délicatement au riz, avec la moitié du persil. Coupez l’œuf en 2 et disposez-le sur le riz. Parsemez avec le reste de persil et servez aussitôt bien chaud.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *